Cindy Van Acker
Zaoum
6 > 7 Octobre 2017

« Cindy Van Acker a à coeur de redresser les corps. Comme un peintre, elle fait ses esquisses. Son travail est en route, en mouvement. C’est plus fragile qu’avant, et c’est passionnant. »

Marie-Pierre Genecand, Le Temps, article paru le 1er décembre 2016

 

Dernière création de la chorégraphe Cindy Van Acker, Zaoum est inspirée de Quando stanno morendo. Diario polacco n.2 de Luigi Nono. Cette œuvre musicale englobe les écrits de poètes futuristes russes, dont Velimir Khlebnikov. Leur type de poésie, nommé Zaoum qui signifie « au-delà » (za) « de l’esprit » (oum), n’a ni règles grammaticales, ni conventions sémantiques. En effet, son universalité est basée sur le fait que les sons précèdent la signification.


Zaoum, ce sont sept danseurs qui se déplacent tout en douceur et sensualité. Leurs corps se touchent, se mêlent, formant des sculptures mouvantes. Une enfant les observe. Cindy Van Acker s’intéresse au corps en soi, à sa matière avant qu’il ne se mette en mouvement, au silence, à l’immobilité qui s’inscrit dans le temps.

En définitif, Zaoum intrigue et fascine en proposant une authenticité rare et une pureté mystérieuse entre les corps. Encore une fois, un spectacle épidermique.

 

 

 

 

 

 

 

 


 


réserver

Horaires:
6 octobre 2017 19:00
7 octobre 2017 19:00

 

durée > 1h

dès 14 ans

 


 

cie Greffe / chorégraphie : Cindy Van Acker / danse : Stéphanie Bayle, Marthe Krummenacher, Gennaro Lauro, Francesca Ruggerini, Raphaëlle Teicher, Elia Van Acker, Rudi van der Merwe, Daniela Zaghini / scénographie : Victor Roy / musique : Luigi Nono, Samuel Pajand / lumière : Luc Gendroz / costumes : Kata Tóth administration: Sophie Mercier, Cindy Janiaud / diffusion : Tutu Production / photo : Louise Roy

Production : Cie Greffe

Coproduction : adc-Genève, Arsenic-Lausanne, TLH-Sierre

Soutiens : Loterie romande, Fondation Leenards, Ernst Göhner Stiftung, Pour-cent culturel Migros, Fondation Sophie et Karl Binding, une fondation privée genevoise et Corodis

La Compganie Greffe bénéficie d’une convention de soutien conjoint de la Ville de Genève, du Canton de Genève et de Pro Helvetia pour la période 2009 — 2017