Marion Chabloz
Si tu t'mettais un peu dans l'moule
20 > 21 Janvier 2018

« Moi j’adore Molière, je l’aime beaucoup pacqu’il a un sens du ridicule qui est pas forcément évident dans l’théâtre et que chez mmh, l’anglais tu peux m’le rappler (shakespeare) ouais bah lui il avait pas d’humour moi j’trouve qu’c’est assez grave. »

Extrait, Marion Chabloz

 

Si tu t’mettais un peu dans l’moule raconte l’histoire vraie d’un dialogue entre deux femmes, Marion Chabloz, comédienne et conceptrice du spectacle et Marina, une connaissance de sa famille, travailleuse sociale auprès de toxicomanes. Marion veut aller à la rencontre de chemins de vie marginaux et contacte Marina pour l’aider dans sa démarche. Son dernier souvenir d’elle date d’il y a six ans mais les retrouvailles ne se déroulent pas du tout comme prévu. Marion comprend qu’il s’est produit de grands bouleversements dans la vie de Marina. Elle lui raconte son burn out, ses problèmes d’alcool, la perte de son travail et lui parle de son futur séjour en prison. Au fil des rencontres, les deux femmes s’apprivoisent. Marion ose lui demander d’enregistrer leurs conversations, Marina accepte. Les huit mois précédant l’incarcération de Marina, elles échangent. Au fil des rendez-vous, le projet de la jeune artiste se transforme et Marina en devient le centre. Etre fasciné par la vie des autres, entendre quelqu’un se raconter, choisir les moment qu’il ou elle estime importants et révélateurs dans son parcours, déceler dans les tics verbaux, le vocabulaire, le discours, la trace d’un chemin de vie, d’une traversée de l’existence.

Marion Chabloz propose ici un solo où la question de notre entourage, de notre contexte de vie, de la société dans laquelle nous vivons tous sont les fondements de notre construction personnelle et un héritage avec lequel il faut faire. Si tu t’mettais un peu dans l’moule est un spectacle d’une humilité rare tant par son témoignage que par l’interprétation virtuose de l’actrice Marion Chabloz.

 

 

 

 

 


 

durée > 1h

dès 10 ans

 


 

cie RV / conception et jeu : Marion Chabloz / assistanat à la mise en scène : Sarah Calcine / collaboration artistique : Timothée Zurbuchen / musique : Michel Frei / lumière : Robin Dupuis / administration : Olivier Blättler / photo : Sébastien Monachon
spectacle crée dans le cadre du Bachelor théâtre de la Manufacture – Haute école des arts de la scène

 

Soutiens / Ville de Lausanne, Canton de Vaud, Migros / Promotion Jeunes Talents, Fondation Engelberts, Fondation Ernst Göhner